01
Fonction du guide pratique et déroulement des séances d’animation


Fonction du guide pratique et rôles des animateurs et animatrices

Déroulement des séances d’animation

02
Mission Papillagou : 3 séances pour construire un climat relationnel positif


1ère séance : Apprendre à faire équipe et prendre conscience de processus qui altèrent la vie de groupe.

2ème séance : faire équipe en développant sa capacité à coopérer et communiquer habilement et dans le respect des différences.

3ème séance : développer le vivre ensemble en développant sa capacité à entrer en empathie (non relu)

À ceux qui ont la passion de l’apprentissage par le jeu et de l’éducation populaire

Guide pratique de Mission Papillagou​

Ce guide pratique a une double fonction :

Apprendre par le jeu

L’activité permet aux enfants de vivre et de créer des situations de « jeu » (situations qui renvoient à des situations qu’ils peuvent rencontrer dans la vie de tous les jours) qui sont ensuite analysées collectivement ;

Avoir le temps de questionner

L’activité aide les enfants à élaborer sur les questions du bien-être et de la santé mentale ;

Participer

L’activité implique les enfants dans l’élaboration de messages de prévention qui leur soient adaptés.

Avoir le temps de penser

L’activité accorde aux enfants un temps suffisant pour qu’ils prennent le temps d’y réfléchir

Pour créer ce cadre, Mission Papillagou, propose :

Tout d’abord, la création d’un collectif d’adultes. La nécessité d’encadrer simultanément 4 équipes de 5 à 7 enfants implique la mobilisation, sur chaque séance, d’un minimum de 4 adultes (6 adultes est idéal, comme nous l’expliquerons ICI. Ensuite un engagement dans la durée. Le programme est structuré par trois séances de 3 heures (soit 9 heures d’intervention) pour un même groupe-classe ; ce qui implique une forte disponibilité des professionnels impliqués (comme nous l’expliquons ICI., des stagiaires peuvent être utilement mobilisés. Ils assisteront un « meneur de jeu » – ou une « meneuse de jeu » – qui devra être un·e professionnel·le formé·e).  Enfin, les adultes doivent préalablement se former, en premier lieu à la prévention par le développement des compétences psychosociales et de l’estime de soi ; en second lieu, ils doivent renforcer leurs connaissances sur différents sujets abordés au cours du programme, en particulier sur les conduites à risques.
Chaque séance à un thème spécifique

Trois séances pour agir sur le climat scolaire

mission-papillagou-1
1er Séance

Apprendre à faire équipe et prendre conscience de processus qui altèrent la vie de groupe.

mission-papillagou-2
2ème Séance

Faire équipe en développant sa capacité à coopérer et communiquer habilement et dans le respect des différences.

mission-papillagou-3
3ème Séance

Développer le vivre ensemble en développant sa capacité à entrer en empathie.

Agir en complémentarité

Rôles des différents intervenants

Mission Papillagou va mobiliser différents acteurs :

Des conseils d’animation sont proposés en fonction des différents rôles occupés par les différents animateurs et animatrices.

Une prévention ludique et participative

Déroulement des séances

01
Première partie de la séance (1h30-1h45 environ).


Les enfants participent à des activités en équipe :

  • Ils sont répartis en quatre équipes (soit par l’enseignant·e, soit par tirage au sort).

  • Ils résolvent deux devinettes et réalisent deux activités au cours de chaque séance. Chacune des équipes est accompagnée par un intervenant dont le rôle est de s’assurer que les enfants comprennent bien les consignes, de stimuler leur réflexion et de réguler d’éventuelles tensions.
  • 02
    Seconde partie de la séance (1h00-1h15 environ).


    Les enfants participent, en groupe classe, à un débat animé par le « meneur de jeu » - ou la meneuse de jeu.
    Ils contribuent à la réflexion collective en présentant les activités qu’ils et elles ont mené·es en petit groupe et en participant au débat.

    Lire la vidéo
    travail en équipe

    Première partie de la séance

    arrow
    01
    partenaire-centre-formation-mission-papillagou-education
    La lecture du conte

    La 1ère séance démarre par la lecture au groupe-classe d’un conte qui relate un voyage interstellaire vers une planète étrange, nommée Solaris. La fonction du conte. est de « faire un pas de côté », de s’éloigner des pesanteurs du quotidien, d’entrer dans un univers ludique et de percevoir que la réalité pourrait être autre que ce qu’elle est, et donc qu’elle pourrait être changée.

    02
    mission-papillagou-equipe-rouge-jaune-bleu-vert-activite-pedagogique
    La formation des équipes

    Pendant que l’un lit le conte, les autres adultes en profitent, d’une part, pour former les équipes (il est préférable que l’enseignant·e forme les 4 équipes en tenant compte d’un principe de mixité garçons/filles et élèves en réussite/difficulté scolaire). Et, d’autre part, pour installer l’espace de jeu : un bureau avec deux panneaux, l’un sur lequel est inscrit Poste Central et l’autre un rappel des règles du jeu et six chaises avec un panneau sur lequel est inscrit le nom d’un Camp de base. Sur ces chaises sont disposées des enveloppes qui contiennent des consignes d’activités à mener.

    03
    visite-poste-central-activite
    La visite au Poste central

    Le Poste central appelle les enfants de chacune des équipes, les unes après les autres. Elles sont rejointes par un·e adulte, qui les accompagnera durant leur parcours.  Lors des séances 2 et 3, l’activité débute par la visite au Poste central. Le Poste central attribue à chacun des groupes :

    01
    Un nom secret

    C'est le nom du personnage qu’ils vont incarner. Ce nom devra rester secret. jusqu’à la fin du jeu. Quatre personnages : les « Pilotes », les « Cosmographes, les « Scientifiques », les « Reporters ». La fonction du nom secret est de souder le groupe qui partage un secret et de nourrir l’imaginaire.

    02
    Une feuille de route

    La feuille de route. sert à valider la réussite des Devinettes et des différentes activités menées par l’équipe. Elle permet aussi une répétition à distance des notions vues au cours de l’activité et de préparer les enfants à leur prise de parole lors du débat en groupe-classe.

    03
    Une devinette

    Les enfants doivent la résoudre pour découvrir le nom du « Camp de base » où se trouve l'activité qu'ils·elles doivent mener. Une enveloppe avec le logo de leur équipe les y attend. La fonction des devinettes. est aussi d’équiper les enfants de vingt-quatre mots permettant de nommer des qualités et de parler en positif de soi et des autres.

    arrow
    04
    resolution-devinette-mission-papillagou
    La résolution de la devinette

    Une fois en possession de son matériel, l’équipe libère la place pour qu’une autre puisse s’y rendre. L’équipe s’installe dans un lieu à sa convenance pour lire le texte de sa feuille de route et pour résoudre la devinette. Quand les enfants ont résolu la devinette, ils vérifient la réponse (qui se trouve au dos) et découvrent le nom du Camp de base qu’ils doivent rejoindre.

    05
    enfant-educateur-outil-pedagogique
    La recherche du camp de base

    Au Camp de base, le groupe trouve une enveloppe marquée d’une couleur correspondant à la couleur du logo de leur équipe.

    arrow
    06
    enfants-outils-lecture-apprendre-pedagogie
    Première Activité

    En l’ouvrant, les enfants lisent un récit introductif qui concerne les aventures que vivent leurs personnages, puis découvrent les consignes de l’activité qu’ils doivent mener.

    arrow
    07
    outil-mission-papillagou-validation
    Retour au Poste central

    Lorsque l’équipe a terminé son activité, elle retourne au Poste Central, où l’on valide l’étape. Une nouvelle devinette lui est donnée.

    08
    outils-pedagogique-enfants-questions
    La résolution de la seconde devinette et recherche du camp de base

    Quand les enfants ont résolu la devinette, ils vérifient la réponse (qui se trouve au dos) et découvrent le nom du Camp de base qu’ils doivent rejoindre. Au Camp de base, le groupe trouve une enveloppe marquée d’une couleur correspondant à la couleur du logo de leur équipe.

    arrow
    09
    guide-pratique-activite-mission-papillagou
    Seconde Activité

    En ouvrant l'enveloppe, les enfants trouvent l’activité qu’ils·elles doivent mener et la réalisent.

    10
    mission-papillagou-poste-central-enfants
    Retour au Poste central et fin de la première partie de la séance

    Quand l’équipe a terminé son activité, elle retourne au Poste Central, où l’on valide l’étape.

    11
    mission-papillagou-débat-groupe-classe
    Le débat collectif en groupe-classe

    Après la récréation, les enfants sont réunis en groupe-classe et sont invités à participer à un débat collectif qui est construit à partir des activités de la première partie de la séance. Ce temps de débat permet de construire des messages de prévention avec la participation des enfants qui sont invité à présenter leur activité à leurs camarades.

    De l’esprit d’équipe à l’empathie

    Mission Papillagou : 3 séances pour construire un climat relationnel positif

    Les messages de prévention de « Mission Papillagou » se déploient au cours de trois demi-journées d’activité. Il y a une progressivité d’une séance à l’autre :

    1er Séance

    Apprendre à faire équipe et prendre conscience de processus qui altèrent la vie de groupe.

    Objectifs principaux de la séance :

    equipe-enfant-solidarite-mission-papillagou

    Le message de prévention de la première séance peut se résumer ainsi : le groupe nous rend plus fort. Certains comportements nuisent à l’établissement de sentiments de confiance mutuelle au sein des groupes : la tromperie, la pression, les rumeurs, le manque de tact. Mais souvent, c’est notre tendance à être impulsif, à agir sans réfléchir qui favorise ce type de comportement, ainsi que notre manque de tact avec les autres.  

    Comme les enfants ne se sont pas choisis, faire équipe ne va pas de soi. Au sein de chaque équipe, les enfants cherchent à s’affirmer, à conquérir une place mais ils doivent apprendre à composer les uns avec les autres pour former une équipe soudée. Parce qu’elles mettent les équipes en situation d’avoir à se méfier les unes des autres, les activités favorisent la constitution d’un « nous » solidaire, dans une opposition aux autres équipes. 

    L’offre Dangereuse

    Modalité : Jeu de rôle. Les enfants sont invités à proposer à leurs camarades une tablette de chocolat en échange d’un service à rendre lors du débat en groupe-classe (mais sans leur préciser la nature du service).

    Objectif

    Prendre conscience des conséquences de ses décisions ainsi que des mécanismes d’emprise et de redevabilité (mise en dette, culpabilisation, pressions de pairs investis dans des activités illégales ou dangereuses).

    Points clés de l’animation
    • Mettre au jour des similitudes entre la situation de jeu et des situations problématiques qui peuvent être rencontrées dans la vie de tous les jours
    • Rendre explicite qu’il s’agit d’un jeu de rôle. L’enjeu est de créer une situation qui donnera à réfléchir lors du débat en groupe-classe 
    • Évidemment, l’activité est cadrée par l’adulte pour qu’elle ne porte préjudice à personne
    Conseils d’animation

    Influence de la Publicité

    Modalité : Photolangage. Les enfants sont invités à réagir face à des images publicitaires.

    Objectif

    Éduquer à l’image, à décrypter le langage de la publicité et à réfléchir sur son impact sur nos choix

    Points clés de l’animation
    • Réfléchir sur ce qui nous influence 
    • Questionner le rôle des « modèles » promus par la publicité
    • Développer la vigilance sur la stigmatisation et les phénomènes d’exclusion vis-à-vis de ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter des objets de marque
    Conseils d’animation

    Les Envies et les Besoins

    Modalité : Groupe de parole. Les enfants sont amenés, en réagissant face à des images, à clarifier les notions d’envie, de besoin et d’addiction.

    Objectif

    Comprendre les mécanismes de l’addiction

    Points clés de l’animation
    • Clarifier les notions de besoins, d’envies et d’addiction 
    • S’interroger sur la nécessité d’adopter un mode de vie qui satisfait les besoins fondamentaux (temps de sommeil, alimentation, activité physique etc.)
    Conseils d’animation
    Quatre activités

    Activités Mineures

    Les Pilules de la Performance

    Cette activité contribue à créer le climat de méfiance entre équipes, puisqu'il s'agit de proposer des bonbons en racontant des mensonges sur leurs pouvoirs extraordinaires. Cette activité permet d'évoquer la question des usages de substances psychoactives en lien avec un désir d'accroissement des performances (psychostimulant, dopage).

    Voir activité 1 des Pilotes

    Refuser une Offre

    Lors de l’activité, une équipe d’enfants a pour consigne de refuser les bonbons qui leur sont proposés (voir Outil p15). Elle permet d'évoquer la question de la frustration et de son dépassement (le plaisir de manger les bonbons est remplacé par le plaisir de réussir l'étape en les refusant).

    Voir activité 1 des Scientifiques

    L’Enquête sur les Noms

    L'activité a, elle aussi, pour but d'attiser la méfiance entre équipes.

    Voir activité 2 des Reporters

    Le Signalement

    Cette activité a une fonction introductive à la thématique complexe que cette équipe aura à explorer aux séances suivantes, à savoir celle de l'identité (il s’agit donc d’une étape de « training » pour la suite de leur parcours). Cette étape requiert un accompagnement vigilant, car les enfants peuvent être tentés de dresser un portrait à charge ou moqueur du camarade qu’ils doivent « signaler ». La règle est de n’humilier personne et qu’il leur faut trouver des qualités positives pour décrire le camarade choisi.

    Voir activité 2 des Cosmographes

    La Rumeur

    Modalité :  Jeu de rôle. Les enfants sont invités à inventer une rumeur et à la faire circuler dans le groupe-classe.

    Objectif

    Développer un regard critique sur les phénomènes de rumeur, de harcèlement, de bouc-émissaire, d’humiliation et sur les mésusages des réseaux sociaux

    Points clés de l’animation
    •  Mettre au jour des similitudes entre la situation de jeu et des situations problématiques qui peuvent être rencontrées dans la vie réelle
    • Rendre explicite qu’il s’agit d’un jeu de rôle. L’enjeu est de créer une situation qui donnera à réfléchir lors du débat en groupe-classe
    • Évidemment, l’activité est cadrée par l’adulte pour qu’elle ne porte préjudice à personne
    • Inventer une nouvelle suffisamment vraisemblable pour être crue, mais assez étonnante pour que d’autres aient le désir de la colporter
    Conseils d’animation

    What is PCC Advertising?

    At their core, keywords are one of — if not the most — single important component of a successful SEO campaign. Keywords refer to the words typed into a search box – be it on Google, Bing, or Yahoo. However, there is much more to keywords than just that.

    The keywords typed into a search box reveal certain details about customers and how they go about searching for things. Knowing this, it’s important to target keywords that mimic your customer’s minds and search tendencies.

    Débat en groupe-classe

    Après la récréation, les enfants sont réunis en groupe-classe et sont invités à participer à un débat collectif qui est construit à partir des activités menées en équipes. Les enfants sont invités à présenter à leurs camarades les activités « majeures » qu’ils ont menés. Le Meneur – ou la Meneuse – de jeu accorde plus ou moins de temps aux différents thèmes en fonction des problématiques du groupe-classe.  

    À la fin de la séance, le propos de la séance est résumé par 4 « maximes » de Papillagou qui sont lues par le meneur – ou la meneuse – de jeu :

    2ème séance

    Faire équipe en développant sa capacité à coopérer et à communiquer dans le respect des différences

    mission-papillagou-respect-diversite-outil-pedagogique-enfants

    Objectifs principaux de la séance :

    Durant cette deuxième séance, les équipes doivent coopérer pour réussir leurs activités.  Le message de la deuxième journée peut se résumer ainsi : 

    « La force d’un groupe repose sur les liens de confiance qui unissent ses membres, sur la capacité à prendre des décisions qui conviennent à tous, la capacité à faire des actes de solidarité et à exprimer des sentiments positifs. »

    Pour qu’il y ait confiance, il faut que chacun puisse être sûr de ne pas être rejeté en raison de sa différence, mais aussi, chacun doit essayer de gérer ses émotions trop vives (colère, frustration), et prendre en compte les sentiments des autres.

    Les activités proposées permettent d’aborder la question du sentiment d’avoir une place « sûre » au sein d’un groupe, la question des émotions, de leur expression et de leur gestion.

    Gérer la Colère

    Modalité : Groupe de parole. Les enfants sont invités à réagir face à différentes manières de se conduire et de réagir lorsqu’on est en colère ainsi qu’à rechercher ce qui peut les apaiser.

    Objectifs
    1. Développer la capacité à anticiper sur les conséquences des emportements 
    2. Apprendre à gérer ses émotions 
    3. Apprendre à exprimer son besoin d’être reconnu sans recourir à la violence.
    Points clés de l’animation
    • Aider les enfants à identifier leur mode de fonctionnement lorsqu’ils sont en proie à la colère
    • Échanger avec les autres pour comprendre le point de vue de chacun et accepter la controverse
    • Leur faire identifier ce que leur choix peut provoquer chez les autres
    Conseils d'animation

    Reconnaître les Émotions

    Modalité : Photolangage et jeu de rôle. Les enfants sont tout d’abord invité·es à reconnaître des émotions sur une palette de visages puis à imaginer différentes manières de s’adresser à une personne en tenant compte de son humeur.

    Objectif

    Apprendre à s’exprimer en tenant compte des émotions de son interlocuteur·rice

    Points clés de l’animation
    • Aider les enfants à identifier et exprimer différentes émotions
    • Susciter la créativité des enfants dans le cadre d’une activité « théâtrale » et de jeu d’improvisation
    Conseils d'animation

    What is App Development?

    At their core, keywords are one of — if not the most — single important component of a successful SEO campaign. Keywords refer to the words typed into a search box – be it on Google, Bing, or Yahoo. However, there is much more to keywords than just that.

    The keywords typed into a search box reveal certain details about customers and how they go about searching for things. Knowing this, it’s important to target keywords that mimic your customer’s minds and search tendencies.

    Le Mot Magique

    Modalité : Jeu de rôle. Les enfants sont amené·es à aller au-devant de leurs camarades en leur posant des questions qui doivent permettre à celles·ceux-ci de deviner le mot « Amour ».

    Objectifs

    Apaiser le rapport au sentiment amoureux

    Points clés de l’animation
    • Aider les enfants à repérer ce qui les gêne dans l’utilisation du mot « Amour »
    • Faire prendre conscience que la grossièreté est un mécanisme de défense
    • Explorer les différents sens que prennent le mot « Amour » selon les contextes
    Conseils d’animation

    Sondage sur le Genre

    Modalité : Joute verbale. Les enfants sont conviés à se positionner à propos de qualités supposément “masculines” ou “féminines”.

    Objectifs
    • Clarifier dans la notion de genre (dimension biologique, rapports sociaux, représentations, inégalité salariale, tâches domestiques…).
    • Repérer les effets de stigmatisations dans le contexte des discriminations de genre  
    Points clés de l’animation
    • Distinguer le clivage fille-garçon (normal à la préadolescence) des rapports de domination
    • Ne pas dévaloriser les modèles familiaux dans lesquels les enfants grandissent et favoriser l’acceptation de la pluralité des modèles familiaux
    • Cadrer le débat en gérant rigoureusement les prises de parole
    • Favoriser l’acceptation des différences
    Conseils d’animation
    Quatre activités

    Activités Mineures

    Changer d’Identité

    La modalité est le jeu de rôle : le groupe doit s’inventer une nouvelle identité d’équipe et tenter d’y faire croire. lls·elles s’appellent les « Solidaires » et doivent se comporter comme tel.

    Voir activité 3 des Cosmographes

    La Machine Magique

    Modalité : Activité créative et imaginaire. Les enfants sont invité·es à imaginer qu’une machine magique pourra créer six choses qu’ils·elles jugeront désirables. Ils·elles devront ensuite les hiérarchiser dans l’hypothèse où ils·elles devraient renoncer à certaines d’entre elles. L’activité pose la question du droit à s’autoriser à rêver d’une « belle vie », mais aussi celle de frustration et de la capacité à faire des compromis pour aboutir à des décisions par consensus.

    Voir activité 4 des Pilotes

    Ce qu’on Garde et ce qu’on Laisse

    La modalité est celle d’une activité de résolution de problème : les enfants doivent renoncer à des objets pour voyager « léger ». L’activité permet l’apprentissage de prise de décision par consensus et renvoie aussi à la question des renoncements nécessaires, notamment pour atteindre un objectif commun.

    Voir activité 3 des Reporters

    La Compensation

    La modalité est celle d’un jeu de résolution d’un problème. Les enfants doivent se partager des bonbons sachant qu’il n’y en aura pas pour tous·toutes. De quelle compensation bénéficieront celles·ceux qui n’en auront pas ?

    Voir activité 4 des scientifiques

    Débat en groupe-classe

    Après la récréation, les enfants sont réunis en groupe-classe et sont invités à participer à un débat collectif qui est construit à partir des activités menées en équipes. Les enfants sont invités à présenter à leurs camarades les activités « majeures » qu’ils ont menés. Le Meneur – ou la Meneuse – de jeu accorde plus ou moins de temps aux différents thèmes en fonction des problématiques du groupe-classe.  

    À la fin de la séance, le propos de la séance est résumé par 4 « maximes » de Papillagou qui sont lues par le meneur – ou la meneuse – de jeu :

    3ème Séance

    Vivre ensemble en développant sa capacité à entrer en empathie

    capacite-empathie-outil-pedagogique-enseignat-confiance

    Objectif principal de la séance : Développer la bienveillance au sein du groupe-classe et apaiser les craintes et les fascinations qu’exercent les « modèles » adolescents. 

    Au cours de cette séance, il s’agit de rendre possible des actes de bienveillance au sein du groupe classe. Le message de la troisième journée peut se résumer ainsi : 

    « La force d’un groupe repose sur la capacité de ses membres à reconnaître les qualités des uns et des autres et à se soutenir mutuellement. »

    La séance aborde aussi le fait que pour éviter les mises en danger de soi, il faut reconnaître ses limites, en particulier celles qui sont liées au fait d’être un enfant et comprendre que l’on doit prendre le temps de grandir sans brûler les étapes

    Le Cadeau

    Modalité : Activité coopérative. Les enfants sont invité·es à faire un cadeau à un·e camarade qu’ils·elles souhaitent encourager.

    Objectif

    Savoir envoyer un signe positif de reconnaissance en valorisant les qualités d’un camarade en difficulté 

    Points clés de l’animation
    • Mettre cette activité en lien avec les devinettes qui ont permis aux élèves d’acquérir un vocabulaire pour parler des qualités
    • Favoriser la créativité des enfants pour qu’ils préparent un cadeau aussi original que possible

    Les Points Forts

    Modalité : Activité coopérative. Les enfants sont amenés à trouver les qualités de camarades qui peuvent être, par ailleurs, en difficulté dans leur classe.

    Objectifs
    1. Développer la capacité des enfants à s’intéresser aux autres
    2. Savoir discerner les qualités d’une personne
    Points clés de l’animation
    • Mettre cette activité en lien avec les devinettes qui ont permis aux élèves d’acquérir un vocabulaire pour parler des qualités
    • Cadrer pour que l’activité ne porte préjudice à personne
    Conseils d’animation

    Le Message Codé

    Modalité : Résolution d’énigme. Les enfants sont invités à décrypter un message codé qui renvoie à la question de l’autonomie.

    Objectif

    Clarifier la notion d’autonomisation comme processus progressif d’acquisition de compétences qui donne accès à l’autonomie

    Points clés de l’animation
    • Aider les enfants à faire lien entre le message et l’expression « voler de ses propres ailes

    • Aider les enfants à identifier les risques à vouloir grandir trop vite

    Conseils d’animation

    Les Avantages des Enfants et des Grands

    Modalité : Débat. Les enfants sont invité·es à réflechir sur les avantages de l’enfance et de la vie d’adulte.

    Objectif

    Mettre en évidence ce qui est positif dans l’enfance

    Points clés de l’animation
    • Aider les enfants à valoriser les avantages de l’enfance.
    • Développer le sentiment qu'il faut prendre le temps de grandir, ne pas s'engager dans des expériences face auxquelles on ne se sent pas prêt.
    Conseils d’animation
    Quatre activités

    Activités Mineures

    Le Dernier Arrivé

    La modalité de l'activité est un travail d'enquête. Les enfants sont invité·es à identifier l'élève qui est le·la dernier·e arrivé·e dans leur groupe classe, dans leur école ou sur leur quartier et à s'intéresser à son histoire. L’activité participe du développement de l’empathie, en amenant le groupe à s’intéresser à l’histoire d'un·e camarade qui a dû faire l'effort de s'intégrer à un nouvel environnement.

    Voir activité 6 des Cosmographes

    La Consolation

    La modalité de l'activité est celle du jeu de rôle : successivement, les enfants doivent jouer le rôle d'un·e enfant triste, tandis que les autres doivent lui faire une proposition en vue de le·la consoler. L’activité implique la prise en considération de la personnalité d’autrui, car il faut découvrir ce qui apaise une personne lorsqu’elle se sent triste, ce qui varie d’une personne à l’autre.

    Voir activité 6 des Pilotes

    Les Choses qui Changent ou Pas

    La modalité de l'activité est celle du groupe de parole. L’activité renvoie à la question du passage de l’enfance au monde des adultes et à celle de la perception du changement selon qu’il est subi ou maîtrisé.

    Voir activité 6 des Scientifiques

    Ce que l’on Décide Seul ou Pas

    L’activité renvoie à la même problématique, sinon qu’elle pose la question des modèles éducatifs qui laissent plus ou moins d’autonomie à l’enfant, les parents posant un cadre plus ou moins structurant, plus ou moins protecteur, plus ou moins « laxiste » ou plus ou moins rigide et « surprotecteur ».

    Voir activité 6 des Reporters

    What is PCC Advertising?

    At their core, keywords are one of — if not the most — single important component of a successful SEO campaign. Keywords refer to the words typed into a search box – be it on Google, Bing, or Yahoo. However, there is much more to keywords than just that.

    The keywords typed into a search box reveal certain details about customers and how they go about searching for things. Knowing this, it’s important to target keywords that mimic your customer’s minds and search tendencies.

    Débat en groupe-classe

    Après la récréation, les enfants sont réunis en groupe-classe et sont invités à participer à un débat collectif qui est construit à partir des activités menées en équipes. Les enfants sont invités à présenter à leurs camarades les activités « majeures » qu’ils ont menés. Le Meneur – ou la Meneuse – de jeu accorde plus ou moins de temps aux différents thèmes en fonction des problématiques du groupe-classe.  

    À la fin de la séance, le propos de la séance est résumé par 4 « maximes » de Papillagou qui sont lues par le meneur – ou la meneuse – de jeu :

    D’autres activités viennent en clôture de l’activité.

    Lors du débat en groupe-classe une activité collective peut-être proposée : demander à chaque enfant d’écrire sur un post-it trois qualités de l’enfant qui est en face de lui, puis lui donner son post-it et recevoir le sien. 

    Pour conclure, on reconnaîtra comme « gagnante », l’équipe qui aura le mieux protégé le secret de son nom. On dessine un tableau (comme ci-après). 

    Équipe Rouge
    Équipe Jaune
    Équipe Bleue
    Équipe Verte
    Propositions de l’Équipe Rouge
    Propositions de l’Equipe Jaune
    Propositions de l’Equipe Jaune
    Propositions de l’Equipe verte
    Les vrais noms
    Total

    Puis, il est demandé à chacune des équipes d’écrire sur une feuille les noms qu’elle suppose être ceux des trois autres équipes. Puis, on inscrit au tableau les noms que chacune des équipes a proposé pour désigner les autres équipes. Puis on révèle les « noms secrets » des équipes et on comptabilise le nombre de fois où chacune des équipes a été « découverte ».

    Équipe Rouge
    Équipe Jaune
    Équipe Bleue
    Équipe Verte
    Propositions de l’Équipe Rouge
    Les Scientifiques
    Les Pokémons
    Les Cosmographes
    Propositions de l’Equipe Jaune
    Les Auto-stoppeurs
    Les Pokémons
    Les Sorciers
    Propositions de l’Equipe Jaune
    Les Piégeurs
    Les Inventeurs
    Les Cosmographes
    Propositions de l’Equipe verte
    Les Reporters
    Les Inventeurs
    Les Pokémons
    Les vrais noms
    Reporters
    Scientifiques
    Pilotes
    Les Cosmographes
    Total
    1
    1
    0
    2
    L’équipe qui n’a pas été découverte, ou qui a été le moins découverte (dans l’exemple ci-dessus les « Pilotes » qui ont réussis à faire croire aux autres qu’ils s’appelaient les « Pokémons »), reçoit des félicitations, car cela témoigne de la cohésion d’équipe de leur groupe. Pour finir, un message final est lu à la classe.